Retour à l'accueil
Retour à l'accueil Comment nous contacter ?

Informations destinées aux professionnels de santé

Les prions Clinique et examens complémentaires Diagnostic Prise en charge Epidémiologie Prévention du risque iatrogène Documents à télécharger Adresses et liens utiles  

Prestations liées au handicap sommaire

1
La carte d'invalidité civile
2
La carte européenne de stationnement
3
Allocation d'éducation de l'enfant handicapé et ses compléments - AEEH
4
Allocation journalière de présence parentale - AJPP
5
Affiliation à l'assurance vieillesse
6
Allocation aux adultes handicapés (modifiée loi du 11 février 2005)
7
Complément de ressources
8
Majoration pour vie autonome
9
Allocation compensatrice "tierce personne" - ACTP (fin de dispositif)
10
La prestation de compensation du handicap
bis10
L'arrêt de travail
11
Indemnités journalières
12
Prestations de la caisse d'assurance maladie pension d'invalidité (régime général des salariés)
13
Allocation supplémentaire du fonds de solidarité spécial vieillesse et d'invalidité
14
Congé maladie des agents fonctionnaires
15
Retraite au titre de l'inaptitude (régime général)
16
Majoration pour conjoint à charge reconnu inapte au travail
17
Pension de retraite pour invalidité concernant les fonctionnaires titulaires
18
Allocation personnalisée d'autonomie à domicile
19
Allocation personnalisée d'autonomie en établissement
20
Prise en charge des frais d'établissement en maison de retraite par l'aide sociale (> 60 ans)

1. La carte d'invalidité civile début

télécharger la fiche :

La carte d’invalidité civile est un document de couleur orange qui sert à prouver la qualité de personne handicapée. Elle permet de bénéficier de certains avantages dans le domaine des impôts et des transports.

Toute personne dont le taux d’incapacité est égal ou supérieur à 80 % peut demander la carte d’invalidité civile.

L’incapacité est appréciée par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées. Celle-ci apprécie le taux d’invalidité, la durée de validité de la carte et suivant le cas, la mention : station debout pénible, cécité, canne blanche, tierce personne ou besoins d’accompagnement.

A QUOI DONNE-T-ELLE DROIT ?

Elle donne droit à des avantages propres à faciliter la vie quotidienne des handicapés et de leur famille :

  • Avantages fiscaux :
    • Augmentation d’une demi-part du quotient familial, pour toute personne titulaire de la carte d’invalidité.
    • Exonération totale des charges patronales auprès de l’URSSAF pour l’emploi d’une aide à domicile (seules les cotisations patronales d’assurances sociales, d’accidents du travail et d’allocations familiales sont concernées).
    • Réduction d’impôt sur le revenu pour l’emploi d’une aide à domicile à hauteur de 50% des dépenses dans l’année et dans la limite d’un plafond de :

20 000 euros soit une réduction effective de 10 000 euros d’impôt sur le revenu

    • Dégrèvement de la taxe foncière et exonération de la taxe d’habitation sous condition de ressources.
    • Exonération de la redevance TV en cas de non imposition sur le revenu et pour les invalides à 100 %.
    • Réduction d’impôt sur l’ensemble des contrats rente-survie et épargne handicap dont le contrat est au moins égal à 6 ans.

  • Accès facilité à un logement social :
    • Accès aux HLM : non prise en compte des ressources du conjoint, des frères et des sœurs ou des enfants titulaires de la carte d’invalidité civile.

 

  • Facilité de stationnement :
    • Possibilité d’obtenir une carte européenne de stationnement permettant de stationner sur les places réservées.

 

  • Réduction et facilités pour les transports :
    • Possibilité de voyager en 1re classe SNCF avec un billet 2ème classe en France uniquement,
    • Gratuité pour l’accompagnateur d’une personne handicapée en fauteuil roulant, titulaire d’un avantage tierce personne (la mention besojn d’accompagnement doit figurer sur la carte d’invalidité civile),
    • Demi-tarif pour l’accompagnateur d’une personne handicapée titulaire de la carte d’invalidité ne portant pas la mention « besoin d’accompagnement » et surclassement en 1re gratuit en fonction des périodes horaires.

 

INSTRUCTION DE VOTRE DEMANDE

  • Le dossier est transmis au secrétariat de la  Commission des Droits et de l’Autonomie des personnes handicapées qui va enregistrer la demande en lui attribuant un numéro de dossier.
  • Le dossier est instruit par une équipe pluridisciplinaire qui est composée de spécialistes médicaux et sociaux.
  • Le dossier est transmis à une commission qui apprécie le taux d’invalidité et se prononce sur l’opportunité de la demande.
  • La décision doit être notifiée au demandeur dans un délai d’un mois. Cette notification indique les conditions dans lesquelles un recours peut être exercé, en cas de contestation. La date d’enregistrement du dossier vaut date d’effet des prestations.

Des instructions existent pour réduire les délais de traitement administratif des dossiers de demande d’aide et de prestations auprès de la MDPH (ex COTOREP) pour toutes les situations handicapantes dont l’évolutivité importante le nécessite :

    • Circulaire n°97/574 du 25 août 1997 relative à l’accélération des procédures d’attribution des avantages et prestations sociales accordées aux adultes handicapés par les MDPH (ex COTOREP), pour les personnes atteintes de VIH ou présentant une affection évolutive grave.
    • Circulaire DAS/RVAS/RV1 n°99-397 du 7 juillet 1999 relative à l’amélioration de la prise en compte des handicaps survenant au cours de l’évolution des maladies chroniques.

La circulaire DGS/DHOS/DGAS/DSS n°2001-139 du 14 mars 2001 relative à la prise en charge des personnes atteintes d’encéphalopathies subaiguës spongiformes transmissibles rappelle ce dispositif.(voir www.sante.gouv.fr)

Lors de l’envoi du dossier, il est donc conseillé de notifier l’urgence de traitement.


COMMENT L’OBTENIR ?

DEMANDE DE DOSSIER

www.lesformulaires.cerfa.gouv.fr et saisir : personne adulte handicapée.

 

CONSTITUTION DU DOSSIER

  • Faire remplir le certificat médical par le médecin traitant ou le neurologue,
  • Remplir l’imprimé administratif, la déclaration de ressources signée par vous-même ou votre représentant légal (désigné par le juge des tutelles),
  • Joindre les justificatifs demandés :
    • Une attestation de domicile,
    • La photocopie recto – verso de la CNI ou d’un titre de séjour en cours de validité,
    • Deux photos d'identité, en cas de renouvellement la photocopie de l'ancienne carte d'invalidité
  • Joindre une photo en plus si demande de carte européenne de stationnement

ENVOI DU DOSSIER :

  • Soit aux organisme
  • Soit au secrétariat de la Commission des Droits de l’Autonomie des Handicapés,

 Demandez un certificat de dépôt et l’examen du dossier en urgence

Liens utiles 

www.travail-solidarite.gouv.fr/espaces/handicap/navigation-bloc-1/adresses-utiles/maisons-departementales-personnes-handicapees/ : Site du Ministère du Travail, des Relations sociales, de la Famille, de la Solidarité et de la Ville - Espace Handicap - liste des MDPH (Ex COTOREP) 

www.conseil-general.com : Portail des départements, Conseil Général, mairie, Conseil Régional.

www.lesformulaires.cerfa.gouv.fr : Site du Service Public, téléchargement de formulaires pour les particuliers et les professionnels.